Ce numéro est un numéro exclusif que n’importe quel appareil connecté à internet possède (imprimantes, routeurs, modems…) et qui leur permet de communiquer entre eux sur un réseau informatique.

Il existe un standard de communication appelé standard Internet Protocol (IP). Pour simplifier, c’est comme votre adresse postale. Afin que vous puissiez recevoir du courrier à votre domicile, la partie expéditrice doit connaître votre adresse postale exacte (adresse IP) dans votre ville (réseau), sinon vous ne pouvez pas recevoir de courrier. C’est la même chose pour tous les appareils connectés à internet. Sans cette adresse spécifique, l’information ne peut pas être reçue. Les adresses IP peuvent être attribuées soit de façon permanente à un serveur d’e-mail/d’entreprise ou à un résident d’un domicile permanent, soit à partir d’un groupe d’adresses disponibles (premier arrivé, premier servi) depuis votre fournisseur de services internet.

Êtes-vous réellement en sécurité ?

Faites le test qui s’affiche ci-dessous afin de savoir ce que les sites peuvent collecter sur vous et votre appareil simplement en vous connectant dessus (le test peut prendre du temps à s’afficher en fonction de votre connexion internet).

Un VPN (Virtual Private Network) est un système qui va vous attribuer une nouvelle IP afin de protéger vos données transitant sur Internet en les chiffrant (souvent un chiffrement militaire donc le meilleur), c’est comme si vous aviez une nouvelle identité sur internet et vous permet de modifier les informations du test ci-dessus. Dans les faits, il s’agit bien souvent d’un programme / logiciel / application qui va s’occuper de connecter votre ordinateur ou votre smartphone à un serveur, situé généralement à l’étranger et qui vous permet, entre autres, de bénéficier d’une nouvelle adresse IP que celle que vous avez actuellement.

Coup d’œil rapide des meilleurs VPN

ExpressVPN Logo ExpressVPN : Le meilleur VPN du marché mais ce qualité à un prix, le plus cher du marché malheureusement. 8,14€/mois pour 1 an d’abonnement pour un total de 97,81€.

Logo SurfShark SurfShark : Le VPN que nous utilisons au quotidien chez VPNPatch, son offre est pour nous la meilleure niveau qualité/prix après ExpressVPN. 2,29€/mois pour 24 mois d’abonnement ce qui revient à 54,96€ en tout.

PureVPN Logo PureVPN : L’abonnement pour 27 mois vous revient à 1,99€/mois soit 53,95€ pour ~ 2 ans d’abonnement, une très bonne offre pour un très bon VPN surtout dernièrement.

Logo NordVPN NordVPN : On ne le présente plus, c’est un très bon VPN en plus d’être bon en marketing. 3,49€/mois pour 2 ans d’abonnement soit un total de 83,76€ le tout, rien à dire de plus, vous le verrez vous-mêmes !

protonvpn-new ProtonVPN : Lui aussi est un très bon VPN, il n’est pas là pour rien c’est même le meilleur sur certains points. 5,99€/mois pour 1 année d’abonnement soit 71,88€, je vous conseille de lire le descriptif pour justifier son prix.

Adresse IP dynamique : Il s’agit d’une adresse qui n’est pas statique et qui peut changer à tout moment. Cette adresse IP vous est distribuée par votre FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ou serveur DHCP sur votre routeur de manière locale. Les adresses IP dynamiques sont pour un grand nombre de clients qui n’ont pas besoin de garder la même adresse IP.

Adresse IP statique : C’est une adresse IP qui est fixe et ne change jamais, qui peut être utile pour les gens un peu plus expérimentés qui ont besoin de configurer des fonctionnalités sur des équipements locaux afin d’y accéder à distance (NAS, Mail…).

IP version 4 : Actuellement utilisées dans la plupart des périphériques réseau, cependant, comme de plus en plus d’appareils ont accès à internet, les adresses IPv4 viennent à manquer rapidement. IPv4 est limité à 4 294 967 296 adresses qui sont d’ailleurs toutes déjà utilisées.

IP version 5 : Il s’agit d’un protocole expérimental pour les systèmes UNIX. Conformément aux conventions de sortie standard d’UNIX (un système d’exploitation de l’ordinateur), toutes les versions avec numéros impairs sont considérées comme expérimentales. Elles n’ont jamais été conçues pour être utilisées par le grand public.

IP version 6 : Il s’agit du remplacement de l’IPv4 vieillissant. Le nombre estimé d’adresses uniques pour l’IPv6 est 340 282 366 920 938 463 463 374 607 431 768 211 456.

Comment changer votre adresse IP et masquer votre localisation

C’est très facile de changer votre adresse IP et de masquer votre emplacement ainsi que votre activité en ligne grâce à un VPN.

Cet outil permet de changer votre adresse IP et votre emplacement virtuel. Lorsque vous utilisez un VPN, votre trafic internet est redirigé vers un tunnel chiffré, toutes vos données sont donc en sécurité et aucune de vos données ne peut être lue par quiconque pourrait voir le réseau, pas même votre FAI, ne puisse voir ce que vous faites en ligne.

Avec un VPN, votre emplacement sera la même que la localisation du serveur. Si vous sélectionnez depuis votre appareil (iOS, iPhone, iPad, Mac, Windows, Linux ou Android) un serveur dans un pays étranger comme les États-Unis, et que vous vous trouvez en France, vous apparaîtrez aux États-Unis pour tous les sites web que vous consulterez.
(Faites attention si c’est une application sur un téléphone type iOS ou Android (les ordinateurs beaucoup moins) à ne pas activer les droits d’accéder à votre localisation GPS car celle-ci ne sera pas modifiée même avec un VPN activé, utilisez un outil comme 3uTools).

Adresses IP publiques & privées

Pour utiliser Internet, tous les appareils connectés doivent posséder une adresse IP publique. Une adresse IP permet à deux appareils, l’expéditeur et le destinataire de la communication internet, de trouver et d’échanger des informations entre eux.

Cela fonctionne de la même manière que les adresses postales dans la vraie vie. Si vous commandez un colis, l’expéditeur aura besoin de votre adresse pour vous l’envoyer.

Contrairement aux adresses IP publiques, les adresses IP privées sont utilisées par les réseaux privés pour identifier et partager des informations entre les ordinateurs et les appareils (comme les imprimantes) qui ne sont pas directement connectés à Internet.

Un ordinateur portable avec une adresse IP privée, un routeur avec une adresse IP publique, et un nuage représentant Internet.

Chaque ordinateur ou appareil sur votre réseau à domicile a une adresse IP unique, de façon à pouvoir communiquer avec les autres. Cependant, en dehors de ce réseau local, personne ne peut les voir ou établir une connexion.

Votre routeur attribue une adresse IP privée à tout ce qui se passe sur votre réseau domestique via le protocole DHCP qui est géré par votre routeur / box lorsqu’un ordinateur Windows en WiFi ou ethernet par exemple souhaite accéder à une page internet, il lui associe une adresse IP privée pour qu’ils puissent communiquer et ensuite le routeur envoie la requête sur le Web, puis chemin inverse. Certaines plages de numéros ne peuvent être utilisées que comme adresse IP privée.

Ce que votre adresse IP peut révéler sur vous et votre localisation

Votre adresse IP révèle un certain nombre d’infos personnelles sur vous :

  • Ville
  • Pays
  • État/région
  • Code postal

Les sites web que vous visitez peuvent récupérer encore plus d’informations sur vous, ce qui peut poser un problème niveau confidentialité et vie privée lors de votre navigation. En combinant votre adresse IP avec d’autres données récupérées grâce aux métadonnées, cookies, traqueurs et vos empreintes digitales de navigateur, les propriétaires de sites, les marketeurs et les annonceurs peuvent dessiner votre profil de façon assez précise.

Ils peuvent vous localiser, déterminer les domaines web que vous visitez, ce qui vous intéresse, ce que vous téléchargez et avec qui vous discutez pour vous présenter des contenus et des publicités ciblés ou vendre vos données au plus offrant.

Les fournisseurs d’accès internet (FAI) sont au courant de bien d’autres choses encore. Il existe très peu de choses que votre FAI ne connaît pas à votre sujet. Comme vous êtes client, il connaît votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone, votre numéro de carte de crédit, vos informations bancaires, votre historique de crédit, et peut-être même plus encore. Les FAI peuvent également utiliser votre adresse IP pour bloquer, rediriger ou censurer votre activité en ligne.

Dans des pays comme l’Australie et le Royaume-Uni, les FAI doivent conserver les données d’activité internet et les remettre aux autorités sans autorisation préalable des utilisateurs. Si vous naviguez sur des sites qui ne sont pas sécurisés par HTTPS, votre FAI peut connaître chacune des pages web non chiffrées que vous visiterez.

Même si vous visitez des sites web HTTPS sécurisés, votre FAI peut encore suivre le domaine ou les domaines que vous consultez (mais pas les pages individuelles).

C’est pour cela qu’un VPN, proxy ou Tor peuvent être des outils intéressants dans ce genre de cas ou certaines informations doivent rester privées.

Retour haut de page