Trouvez le VPN qui vous correspond grâce à ce comparateur qui vous permet de classer les meilleurs VPN en fonction de vos besoins. Cette liste est susceptible de changer en fonction des changements que certains fournisseurs pourraient faire (bons ou mauvais) mais aussi si un nouveau VPN est listé au fil du temps.
Nous restons informé 24h/24 et 7j/7 concernant les nouveaux arrivants, n’hésitez donc pas à revenir régulièrement pour consulter les nouveautés !

VPN Note Appareils Simultanés Débits Serveurs Juridiction Anonyme Remboursement Tarifs
Logo SurfShark SurfShark 9.6/10 Illimité ++ +1700 Îles Vierges Britanniques 30 jours 2.39€/mois
ExpressVPN Logo ExpressVPN 9.2/10 5 +++ +3000 Îles Vierges Britanniques 30 jours 8.44€/mois
PureVPN Logo PureVPN 9.0/10 10 ++ +6500 Îles Vierges Britanniques 30 jours 1.99€/mois
protonvpn-new ProtonVPN 8.5/10 10 ++ +1700 Suisse 30 jours 4.99€/mois
Logo NordVPN NordVPN 8.0/10 6 ++ +5500 Îles Vierges Britanniques 30 jours 2.89€/mois
Logo VyprVPN VyprVPN 7.5/10 5 + +700 Suisse 30 jours 7.17€/mois
Logo CyberGhost CyberGhost 6.5/10 7 + +8800 Roumanie 45 jours 1.99€/mois
Logo IPVanish IPVanish 5.8/10 Illimité ++ +2000 États-Unis 30 jours 3.33€/mois
Logo StrongVPN StrongVPN 5.5/10 12 + +950 États-Unis 30 jours 3.66€/mois

SurfShark : Le petit nouveau souhaite devenir grand

surfshark Le nouvel acteur dans la sphère VPN, il est loin d’avoir la popularité de certains gros acteurs du marché. Il possède par contre quelques arguments percutants niveau sécurité et dans son prix pour se faire remarquer.

Avec son abonnement de deux ans à moins de 50€, on pourrait se poser la question : Surfshark fait-il des concessions pour être moins cher ? Il y en a comme les performances assez moyennes au global. Il y a également un peu moins de serveurs que chez la concurrence. Son second argument est le mandat canari qui permet d’être transparent avec ses clients sur les obligations légales que SurfShark aurait pu avoir, au moment d’écrire ses lignes, ce dernier n’a reçu aucune demande de la part du gouvernement. Si cela devait arriver, logiquement, ils pourraient leur fournir qu’une simple suite de caractères hashé comme l’application Signal a pu le faire avec le FBI, car SurfShark ne stocke pas non plus vos journaux d’activité (no logs).
Son dernier argument est celui de l’audit fait par l’entreprise indépendante Cure53 qui valide les dires de l’entreprise concernant les journaux d’activité. D’après nous, c’est l’un des meilleurs de sa catégorie qui permet vraiment de rester anonyme.

Pour le reste, c’est un VPN qualitatif avec notamment un contournement des géoblocages fonctionnant parfaitement et l’accès aux catalogues étrangers de pratiquement toutes les plateformes de streaming sur internet (Netflix US) de manière très simple, une connexion au serveur du pays souhaité et vous accédez à vos services préférés étrangers, ça marche et avec de bonnes performances pour toujours plus de qualité.

ExpressVPN : Le prix du premium

expressvpn new Il fait partie des VPN que l’on voit revenir dans les avis utilisateurs lorsque l’on recherche un VPN qualitatif. C’est bien le cas, mais avec un tarif plus élevé que la concurrence.

ExpressVPN est l’un des meilleurs VPN du moment pour une utilisation généraliste. Son application est claire et très complète, disponible sur tous les appareils actuels. Le service est audité tout comme les autres gros fournisseurs. La politique de confidentialité est très claire, elle conserve certaines données non-sensibles (qui ne permettent pas d’identifier un client précisément) plus le fait que le service soit basé aux Îles Vierges britanniques l’amène à être un VPN de confiance. Son service impressionne lui aussi : quel que soit le serveur où l’on se connecte, la connexion est stable et rapide. Le contournement des géoblocages est impressionnant (particulièrement des plateformes de services VOD en ligne comme Netflix) . Pour accéder au catalogue étranger de l’une d’entre elles, il suffit de se connecter au serveur du pays souhaité pour que cela fonctionne sans avoir à bidouiller ailleurs.

Seul point noir : son tarif, assez élevé par rapport à la concurrence. Disons que c’est le prix du premium et du droit à la vie privé chez ExpressVPN.

PureVPN : La confidentialité et la sécurité de vos données avant tout

purevpnNous avons beaucoup apprécié leur politique de confidentialité qui explique qu’ils ne gardent en aucun cas nos journaux de connexion / d’activité, qu’ils sont continuellement sous audit par différentes entreprises et qu’ils cherchent à nous prouver cela.

PureVPN est un fournisseur de VPN présent sur le marché depuis 2007. Cela se ressent avec son application, très complète, de nombreux serveurs (plus de 6 500 dans quasi tous les pays du monde), des fonctionnalités avancées (transfert de port, IP dédiés, kill switch) et des tarifs super intéressants. Le fait qu’il supporte de nombreux appareils en plus des PC et smartphones, comme des routeurs, des Android TV ou même des Firesticks d’Amazon est un très bon point. Un VPN très complet, qui nous conquit avec son no log continuellement vérifié par KPMG (audits surprise).

On remarque dès le début que le service est axé sur la confidentialité de ses utilisateurs, leur permettre de s’en servir sur tous les appareils qu’ils désirent, et ce, sans avoir à s’inquiéter pour leur sécurité et anonymat. Vous pouvez tout faire, du gaming, du streaming, du téléchargement, leurs serveurs sont totalement optimisés pour une utilisation générale donc une vitesse correcte. Selon nous, c’est l’un des meilleurs sur le marché, il permet de tout en faire en toute sécurité et c’est exactement ce que l’on cherche chez un VPN.

ProtonVPN : Le contrat de confiance

protonvpn new La société Suisse Proton Technologies AG est considérée comme une référence de la cybersécurité. En plus de son excellent service de mail, elle propose une application de VPN depuis 2017. Que vaut-elle vraiment ?

Après les mails, Proton Technologies se lance dans le secteur des VPN. Ce nouveau venu n’est pas encore le plus généreux en matière de serveurs (1444) et de localisations (61), mais il fait les choses bien. Son application est un exemple du genre qui reprend les bonnes idées de ses concurrents : une carte du monde cliquable, la possibilité d’enregistrer ses serveurs favoris, de nombreuses options de connexion (kill switch, split tunneling, Tor via VPN) et une interface soignée surtout dernièrement avec la refonte graphique.

Comme la plupart des VPN présentés ci-dessus, il est lui aussi no-log et audité par SEC Consult, basé en Suisse et propriétaire de ses propres serveurs comme VyprVPN, la différence est que n’importe qui peut vérifier le code source de leurs applications, car elles sont open source.
Un point intéressant aussi, ils proposent un transparency reports, car ils font partis comme SurfShark du mandat canari, mais moins clair et laissent des questions sans réponses sur leur blog concernant des zones d’ombre dans leur déclaration de no-logs lors de l’utilisation de serveurs hors Suisse, pour le reste tout est clair.

Une tranquillité qui a toutefois un prix, puisque son offre de base démarre dès 4,99 euros/mois soit 120 euros pour 2 ans d’abonnement ou alors 5,99 euros/mois pour 1 an.

NordVPN : Le roi de la communication, aussi bon qu’il le prétend ?

main Une valeur sûre du secteur des VPN. Son service est très complet et très performant. Avec plus de 5000 serveurs, répartis dans 60 pays, il est difficile de ne pas trouver ce que l’on cherche.

Vous avez forcément entendu parler de NordVPN, ils font de la publicité un peu partout afin d’être sûr que vous sachiez qu’ils existent. Ce géant ne fait pas que communiquer dans le vent, il possède également un service de qualité avec de nombreux serveurs performants et capables de contourner aisément le géoblocage des plateformes de tous les meilleurs services VOD que vous pouvez trouver sur le web. Son application est l’une des plus accessibles du genre puisqu’elle affiche une carte du monde, il suffit d’un clic sur un pays pour se connecter automatiquement à un serveur et disponible sur une multitude d’objets connectés (Android, iOS, Mac, Windows, Linux, Android TV, routeurs…).
NordVPN à lui aussi eu droit à un audit par PricewaterhouseCoopers AG afin d’affirmer qu’il soit bien no-log, c’est-à-dire que les informations que conserve l’entreprise ne permettent logiquement pas d’identifier à coup sûr un client en particulier. Enfin, dans les bons points de ce VPN, en plus des fonctionnalités folles comme le Double VPN ou Onion Over VPN, son SAV qui est l’un des seuls à bénéficier de conseillers qui parlent vraiment.

NordVPN n’est pas le moins cher, mais il présente sans conteste l’un des meilleurs rapports qualité prix.

VyprVPN : Le VPN qui inspire confiance

vyprvpn C’est l’un des VPN les plus renommés sur internet. Et il faut bien admettre que cette société Suisse possède de très bons arguments elle aussi côté sécurité et vitesse d’exécution avec son réseau propriétaire.

VyprVPN est un fournisseur de VPN qui appartient à la société Suisse, Golden Frog. Cette appartenance Suisse, est justement le principal argument : « Les protections de la vie privée pour les activités en ligne sont fournies pour la Swiss Federal Data Protection Act (DPA) et la Swiss Federal Data Protection Ordinance (DPO). Contrairement à la législation sur la protection des données de beaucoup d’autres pays, la DPA protège les données personnelles des personnes et des sociétés. » Autrement dit, plus que n’importe quel autre VPN, VyprVPN protégerait mieux vos données puisqu’ils sont propriétaires de tout ce qu’ils fournissent en plus d’être en Suisse et ont été audités par Leviathan Security qui affirme qu’ils ne gardent aucune trace apparente des données personnelles des utilisateurs.

Pour le reste, VyprVPN est légèrement en retrait par rapport à la concurrence. Son application est sommaire et manque parfois de fonctionnalités et surtout, VyprVPN affiche un réseau de serveurs restreint (environ 700) mais ces derniers leur appartiennent et ne sont pas loués à des data centers. Le prix de l’abonnement est correct : comptez 54 euros pour l’offre de deux ans + un an gratuit et 37 euros pour l’offre d’un an + six mois gratuits.

CyberGhost : Un VPN facile d’accès en amélioration constante

cyberghost logo 1024Un ancien dans le monde de la sécurité sur Internet de par sa force de communication et l’effort mis dans l’ergonomie de ses applications. Mais est-ce pour autant un service qui mérite votre attention ?

CyberGhost est une bonne alternative aux autres VPN les plus connus. Il a l’avantage de proposer une application de très bonne qualité, facile à prendre en main, bien traduite et surtout compréhensible par tous. Elle permet ainsi de trouver facilement des serveurs par type d’usage : le streaming (accéder à Netflix US par exemple), le téléchargement, contourner des géoblocages.

La politique de confidentialité de CyberGhost n’est pas la meilleure, elle était même, il y a quelque temps un peu floue, mais le tir a été rectifié, ils ont donc fourni une explication claire des journaux d’activité (logs) qu’ils gardent, mais aussi dans quelle mesure, la Roumanie, est en faveur de la confidentialité. Rien n’est vérifié comme chez PureVPN, ExpressVPN ou NordVPN avec leurs audits. Des transparency reports sont postés tous les trois mois afin de communiquer sur les demandes que le service a pu recevoir du gouvernement ou autres institutions légales. Concernant les performances globales, elles sont honnêtes, mais n’atteignent pas le niveau de certains concurrents. CyberGhost propose néanmoins des tarifs corrects pour une utilisation occasionnelle.

IPVanish : Application un peu dépassée mais fonctionnelle

ipvanish IPVanish n’est peut-être pas le VPN le plus connu, mais c’est l’une des marques les plus anciennes du secteur, puisqu’elle a été lancée en 2012. Une expérience qui se ressent à l’usage.

IPVanish est un fournisseur de VPN américain qui appartient à une grande société d’hébergement, StackPath. Cela lui procure deux avantages : les serveurs VPN appartiennent à l’entreprise (et ne sont pas loués, comme le font certains VPN) et l’abonnement propose pour 1 euro de plus, un espace de stockage dans le cloud de 500 Go.

Pour le reste, IPVanish reste sur du classique. Il comprend plus de 1500 serveurs répartis dans 75 pays et localisations à travers le monde, il permet d’accéder à Netflix US et son application peut être installée sur de nombreux appareils connectés (Android, iOS, Mac, Windows, Linux, Android TV…). IPVanish a un avantage de taille par rapport à ses concurrents : il est possible de l’installer sur autant d’appareils qu’on le souhaite, sans aucune limitation. Par contre, PureVPN ne se revendique pas clairement no log, même si le contraire est dit ici, l’information n’est pas écrite dans la politique de confidentialité et reste assez vague.

Ses tarifs sont un peu élevés par rapport aux concurrents : trois forfaits sont proposés : au mois (à 10,99 dollars le mois, soit environ 9,52 euros), à l’année à 53,99 dollars, soit environ 46,76 euros et le dernier pour deux ans à 94,98 dollars, soit environ 82,26 euros.

StrongVPN : Si vous avez besoin de couvrir beaucoup d’appareils

61KvyWoTCmL Une application simple sans fonctionnalités multiples non-nécessaires. C’est un VPN qui va à l’essentiel et qui essaye de couvrir le plus d’appareils possible afin que tout le foyer et ses appareils puissent être protégés.

StrongVPN est un VPN qui va à l’essentiel et qui essaye de couvrir toujours plus d’appareils, pas moins de 12 appareils couverts pas une unique licence. Pour le reste, il propose une application classique qui est capable de s’installer sur de nombreux appareils connectés, d’un réseau de serveurs restreint (moins de 1000).
Sa politique no log n’est pas vérifiable mis à part faire confiance à ce qui est dit dans leur politique de confidentialité, mais il faut savoir qu’ils ne sont pas dans l’obligation de tout dire à leurs utilisateurs dans ces cas-là.

C’est un gros point noir, mais il bénéficie d’un avantage intéressant par rapport à la concurrence si on se soucie un peu moins que d’autres de la vie privée : son abonnement qui comprend automatiquement un espace de stockage dans le cloud, via SugarSync, de 250 Go.

Son offre est simple, elle comporte deux abonnements : l’un au mois à 10 dollars par mois (environ 8,4 euros) et l’autre à l’année, pour 69,99 dollars (soit un peu plus de 59 euros). Des tarifs assez élevés quand on sait que SurfShark est 10 euros moins cher pour 2 ans, mais qui permet d’avoir tout en un.

Retour haut de page