Logo VPNPatch
Meilleurs Navigateurs

Aujourd’hui, vos informations valent de l’or pour les entreprises comme Google, Facebook et j’en passe. Comment faire pour éviter de se retrouver fiché par ces entreprises allant de la publicité ciblée au vol de données sensibles sur d’autres sites un peu plus douteux ?

Des meilleurs élèves aux plus mauvais

Dans un premier temps, nous avons examiné les plus grands : Google Chrome, Microsoft Edge, la mise à jour d’Internet Explorer, Safari plutôt pour les utilisateurs Apple et Firefox.
Nous avons creusé un peu plus afin d’évaluer les plus petits navigateurs, mais tout aussi bons que les plus grands puisqu’ils prétendent prioriser votre sécurité et la protection de votre vie privée. Nous avons Brave, Opera, et Tor.

1/ Le navigateur Tor

Tor Browser

+ Difficile de suivre et de tracer le trafic
Les institutions gouvernementales se méfient des utilisateurs de Tor
Développé par le Projet Tor en 2002 avec comme base, le navigateur Firefox, Tor a été conçu pour que les utilisateurs puissent accéder à Internet de manière anonyme via le réseau Tor que vous connaissez aujourd’hui. Votre activité et votre identité sont masquées par le réseau qui chiffre votre trafic dans au moins trois couches en « faisant rebondir vos communications autour d’un réseau de relais distribué » sélectionné parmi un millier d’ordinateurs bénévoles.

Les avantages

La confidentialité du navigateur Tor est favorisée par sa sécurité puisqu’aucune personne surveillant votre connexion ne peut suivre votre activité internet, ni vous identifier à moins que vous ne vous identifiiez explicitement. De plus, Tor ne suit pas votre historique de navigation et efface vos cookies après chaque session. Le navigateur protège également les utilisateurs des sites qui tentent de récupérer l’empreinte de l’historique de navigation avec son intégration de NoScript.
Comme nous l’avons mentionné dans notre avis sur le navigateur Tor, le processus qui consiste à faire rebondir vos données à travers plusieurs relais rend incroyablement difficile pour n’importe qui de vous tracer ou de tracer votre activité. Ce n’est pas parfaitement sécurisé, il vous faudra plus que ça, comme l’a prouvé une descente du FBI sur le site Silk Road. Mais à moins que vous ne meniez une opération illégale sur le réseau Tor, il est peu probable que des ressources soient mobilisées pour tracer vos habitudes de navigation.

Les inconvénients

Le navigateur Tor peut être sécurisé jusqu’à un certain point : la vitesse internet est susceptible d’être affectée, car il achemine le trafic sur trois sauts différents à travers le réseau, et il peut casser certains sites en raison de sa fonctionnalité NoScript.
N’oubliez pas que les institutions gouvernementales et les FAI peuvent voir qui utilise Tor, même s’ils ne savent pas ce que vous faites dessus, c’est pour cela aussi que vous aurez assez souvent des Captcha durant votre navigation. Pour une sécurité maximale, connectez-vous à un VPN d’abord, et ensuite lancez le navigateur.

2/ Mozilla Firefox

Firefox

+ Paramètres de confidentialité très personnalisables
+
Très léger durant l’utilisation
+
Open source

De tous les navigateurs présents dans ce classement, Firefox est le seul qui a été développé par une organisation à but non lucrative, Mozilla. Le navigateur est connu pour son côté personnalisable et a longtemps été l’alternative aux navigateurs de Google, Microsoft et Apple.

Les avantages

Étant donné que la Fondation Mozilla est une organisation à but non lucratif, il est impressionnant de voir ses codeurs bénévoles travailler de manière constante pour assurer que Firefox est équipé des dernières fonctionnalités en termes de sécurité et de navigation en quelques semaines.
Firefox offre une série de fonctions de sécurité que tout internaute appréciera : protection contre le phishing et les logiciels malveillants, blocage des sites web d’attaque/de contrefaçon signalés, et avertissement des utilisateurs lorsqu’un site tente d’installer des modules complémentaires.
Firefox est relativement léger comparé à ses concurrents. Pour rester dans l’air du temps, Firefox propose le « blocage de contenu », qui permet aux utilisateurs de bloquer tous les traceurs que le navigateur détecte. Firefox offre également aux utilisateurs la possibilité de compartimenter leurs navigateurs, empêchant ainsi des plateformes comme Facebook de suivre votre activité en dehors de Facebook.
Mais le plus important de tout, Firefox est le seul navigateur web largement utilisé qui est entièrement open source. N’importe qui peut examiner le code source de Firefox, s’assurant qu’il n’y ait aucun élément douteux (comme les logiciels de suivi) n’est intégré dans le produit final.
Bien que Mozilla mette fortement l’accent sur ses paramètres par défaut et sur le fait qu’il offre « une forte protection de la vie privée dès l’installation », vous pouvez néanmoins personnaliser une liste assez détaillée de paramètres de confidentialité et de sécurité, qui incluent des fonctions telles que la possibilité de bloquer les cookies et les traceurs tiers, ainsi que le niveau de sécurité que vous souhaitez.

Les inconvénients

Franchement, rien. Firefox est un navigateur plutôt sécurisé et privé, vous avez juste besoin de le personnaliser manuellement ou avec quelques extensions de sécurité et c’est bon.

3/ Brave

Brave Browser

+ Paramètres de confidentialité personnalisables
+
Bloqueur de publicité intégré
Les fenêtres Tor ne respectent pas les normes de confidentialité de Tor

Brave a été fondé en 2016 par l’ancien directeur de Mozilla qui a également créé JavaScript. Bien que relativement nouveau dans le domaine, Brave est très performant, est axé sur la protection de la vie privée et possède un design minimaliste.

Les avantages

Brave possède quelques fonctionnalités qui préservent la confidentialité de vos activités en ligne. Le bloqueur de publicité par défaut empêche les publicités de suivre votre comportement en ligne, ainsi qu’une fonction pour sécuriser les sites non chiffrés avec du HTTPS lorsque c’est nécessaire.

Les paramètres de sécurité de Brave vous permettent de sélectionner les données que vous souhaitez supprimer à chaque fois que vous fermez l’appli (incluant celles de HTTPS Everywhere), de bloquer les tentatives de prise d’empreintes digitales numériques, et d’empêcher les scripts de se charger. Les paramètres de Brave offrent de nombreuses manières de personnaliser votre expérience de navigation pour que vous soyez sécurisés, autant que vous le souhaitez.
En décembre 2018, Brave est complètement passé au code de base Chromium, permettant de transférer les extensions Chrome sur Brave.

Les inconvénients

L’onglet Tor de Brave est peut-être privé, mais il n’est pas à la hauteur des normes de confidentialité de Tor avec une taille de fenêtre personnalisable qui pourrait être utilisé pour prendre les empreintes digitales numériques de votre navigation.

Il faut aussi savoir que Brave bloque les publicités, mais il a aussi lancé son propre programme de publicité en 2019. Cela a suscité des critiques, car il superpose ses propres publicités à celles des sites web, ce qui lui permet de tirer profit des sites sans récompenser les créateurs.

4/ Chromium

Chromium

+ Complètement open source
Manque de constructions officielles

Initialement développé par Google, Chromium est une base de code gratuite et open source qui sert de structure à de nombreux navigateurs comme Chrome, Edge, Opera, et Brave. Il n’y a pas de construction officielle Chromium par Google et toute version utilisant ce nom et ce logo est designé par des tiers tels que The Chromium Projects.

Les avantages

Chromium est essentiellement un Chrome dé-googlé étant donné qu’il ne repose pas sur les services web de Google. Il est léger, minimal et sans traqueurs.

Les inconvénients

À part quelques étapes en plus pour l’installation et la configuration, il n’y a presque rien de négatif à dire.

5/ LibreWolf

LibreWolf Browser

+ Open source (fork Firefox)
+ Conçu pour la protection de la vie privée
LibreWolf, comme le nom le suggère, est un navigateur qui se focalise sur la protection de la vie privée, la sécurité, et la liberté. C’est un fork (copie) de Firefox, il est donc open source et on aime ça.

Les avantages

LibreWolf est un navigateur assez récent, axé sur la protection de la vie privée, avec de nombreuses fonctionnalités intéressantes : aucune télémétrie, un ad-block intégré, un pare-feu, et une utilisation de moteurs de recherche axés sur la confidentialité comme DuckDuckGo, Searx et Qwant.

Les inconvénients

Rien à signaler pour le moment.

6/ Vivaldi

Vivaldi Browser

+ Très personnalisable
+ Basé sur Chromium
Politique de confidentialité douteuse
Cofondé par le cofondateur et ex-PDG d’Opera, Vivaldi a été développé en gardant à l’esprit les amateurs de technologie et une pensée aux anciens utilisateurs d’Opera qui n’ont pas apprécié les changements du navigateur au fil du temps.

Les avantages

Vivaldi est fourni avec des bloqueurs de publicités et de traceurs intégrés. Par défaut, le moteur de recherche incognito de Vivaldi est DuckDuckGo. Puisque le navigateur est basé sur Chromium, il est compatible avec les extensions Chrome.

Les inconvénients

La politique de confidentialité de Vivaldi indique :
« Lorsque vous installez le navigateur Vivaldi, à chaque profil d’installation est assigné une identité d’utilisateur unique qui est stockée sur votre ordinateur. Toutes les 24 heures, Vivaldi enverra un message en utilisant le HTTPS directement vers nos serveurs situés en Islande. Ce message contient l’identité d’utilisateur, la version, l’architecture CPU, la résolution de l’écran et l’heure du dernier message ».
Pour être juste, la seconde partie :
« Nous rendons anonyme l’adresse IP des utilisateurs de Vivaldi en retirant le dernier octet de l’adresse IP depuis votre client Vivaldi puis nous sauvegardons la localisation approximative après avoir utilisé la recherche par geoip locale. Le but de cette collecte est de déterminer le nombre total d’utilisateurs actifs ainsi que leur répartition géographique ».

7/ Opera

Opera Browser

+ Ad-bloc intégré
+ Basé sur Chromium
VPN avec journaux d’activité
Le fondateur du standard Web CSS, Hakon Wium Lie, a développé Opera en 1995. Le navigateur a depuis intégré une grande partie du code Chromium dans son logiciel et est maintenant considéré comme le plus populaire parmi les navigateurs soucieux du respect de la vie privée.

Les avantages

Le navigateur Opera possède un bloqueur de publicité intégré et utilise un bloqueur de traceur qui provient de la liste de protection contre le suivi EasyPrivacy. Ce dernier aide à protéger les utilisateurs contre la visualisation des publicités et le suivi par les annonceurs ainsi que les autres sites web. Une partie de son code est basée sur Chromium qui est open source.

Les inconvénients

De même qu’avec Chrome, la fenêtre par défaut d’Opera mettra vos données en cache tandis que la fenêtre privée ne le fera pas bien que vous pouvez faire en sorte que ce soit le cas pour la fenêtre par défaut via vos paramètres.
Même si Opera offre des manières de personnaliser votre sécurité et de protéger vos données personnelles, la méthode de désengagement pour sécuriser et privatiser votre expérience de navigation peut ne pas être appréciée par ceux qui sont plus à l’aise avec les navigateurs qui le proposent par défaut.
Opera possède également un VPN intégré et gratuit qu’il a acheté en 2016. Il s’agit d’un complément inquiétant au navigateur, car ce dernier effectue un suivi de la bande passante et des journaux d’activité. De plus, Opera lui-même est la propriété d’une société basée dans un pays connu pour ses violations de la vie privée.

8/ Google Chrome

Google Chrome

+ Partiellement open source
Collecte de données utilisateurs
Une décennie est passée depuis le lancement de Google Chrome, depuis il est devenu le leader incontesté en termes de parts de marché des navigateurs. Au vu de sa réputation pour la vitesse et la prédominance des services Google dans nos vies (recherche en ligne, YouTube, Gmail, Google Docs…), c’est sans surprise que Chrome est devenu le navigateur web le plus utilisé aujourd’hui. Mais, où est la sécurité et la confidentialité ?

Les avantages

En plus d’être le leader en termes de fréquence de mises à jour et de recherches de téléchargements malveillants, Google met automatiquement Chrome à jour pour la dernière version assurant que ses utilisateurs puissent toujours bénéficier des dernières fonctionnalités de navigation. Une partie de son code est également open source, ce qui permet aux utilisateurs de scruter, mais aussi d’adopter une partie de son code.
Google a aussi encouragé les hackers à trouver des failles de sécurité dans son propre navigateur pour qu’elle puisse améliorer son produit.

Les inconvénients

Bien que le navigateur dispose de l’habituel bloqueur de fenêtre pop-up et permette aux utilisateurs d’envoyer une requête « ne pas suivre » avec le trafic de leur navigateur (ce qui, en passant, n’empêche presque pas les sites de vous suivre), on ne peut tout simplement pas ignorer que Chrome appartient à la société qui gagne des millions en sachant tout sur vous.
De la connexion automatique au navigateur à une politique douteuse en matière d’historique de navigation.
Chrome se vante également d’un vaste catalogue d’extensions navigateur, ce qui offre une gamme de fonctionnalités supplémentaires, mais au prix d’une protection réduite de la vie privée.

9/ Safari

Safari

+ Exécute l’ouverture des pages dans un environnement test
+ Empêche les codes malveillants d’accéder aux données utilisateurs

Safari est aujourd’hui disponible uniquement pour les produits Apple, bien qu’il fût un temps brièvement disponible pour les PC. Safari est désormais le navigateur par défaut pour macOS.

Les avantages

Safari empêche le chargement des sites web suspicieux et vous alerte du danger potentiel. En exécutant les pages web dans un environnement test, Safari empêche également le ou les codes malveillants sur une page, d’affecter tout le navigateur ou d’accéder à vos données.
Au cours des quelques années qui ont suivi le lancement de la fonctionnalité ITP (Intelligent Tracking Prevention) de Safari, le navigateur semble avoir empêché les sites web de suivre les utilisateurs, ce qui rend difficile le ciblage des annonceurs. Il aide également à masquer l’empreinte digitale numérique et empêche les sites tiers de laisser des données par défaut dans votre cache. Cela vous aide à garder votre confidentialité en ligne. De plus, Safari offre une panoplie d’extensions pratiques pour protéger vos données privées.

Les inconvénients

Comme Chrome et Edge, Safari n’est pas open source. Les mises à jour de Safari se font à intervalle irrégulier, ce qui est surprenant, du fait qu’il a été conçu par la plus grande société de technologie au monde. En comparaison avec ses concurrents, Safari est mis à jour de manière plus lente. Les utilisateurs de Mac sont sans doute moins exposés aux vulnérabilités sur Internet par rapport aux utilisateurs de PC, mais la faible fréquence des mises à jour reste inquiétante.
Les chercheurs de l’équipe d’ingénierie de la sécurité de l’information chez Google ont trouvé de nombreuses failles de sécurité dans le système anti-traçage ITP mentionné plus haut, soutenant que l’ITP divulgue les habitudes de navigation des utilisateurs de Safari. Certains de ces problèmes ont été traités dans les dernières mises à jour de sécurité d’Apple, mais cela peut ne pas être suffisant pour atténuer les suspicions sur le navigateur.

10/ Microsoft Edge

Mircrosoft Edge

+ Basé sur Chromium
Collecte les données utilisateurs
Microsoft a tenu à faire de Edge le navigateur de choix pour les utilisateurs de Windows. Depuis son lancement en 2015, Edge s’est développé au-delà de Windows 10 pour inclure les systèmes d’exploitation Mac, Android et iOS.
Microsoft souhaite que ce navigateur surpasse les qualités de son prédécesseur en termes de vitesse de chargement de page, mais s’est-il suffisamment assuré de la sécurité et de la protection de la vie privée des utilisateurs ?

Les avantages

Cette année, Microsoft a réalisé une modification importante sur le design de Edge. De plus, depuis janvier 2020, le navigateur est basé sur Chromium, ce qui signifie qu’une partie de son code est open source. Le navigateur met à jour son logiciel au moins une fois par semaine, principalement pour des mises à jour de sécurité. Nous ne répéterons jamais assez à quel point il est important de mettre à jour vos applis et appareils, même si cela est pénible à faire. Il est rassurant de voir que Edge propose, de manière régulière, des mises à jour pour corriger les problèmes de sécurité.
Microsoft a également mis en place le changement de profil automatique, ce qui est supposé faciliter le basculement de vos comptes professionnels à vos comptes personnels, et inversement.

Les inconvénients

Une faille de sécurité importante a été découverte cette année chez Edge lorsque des chercheurs en sécurité ont révélé que ce dernier « envoie des identifiants persistants qui peuvent être utilisés pour lier des requêtes (et une localisation/adresse IP associée) à des serveurs back end. »
Une porte-parole de la société a confié à ZDNet que : « Microsoft Edge envoie des données de diagnostic incluant un identifiant d’appareil, ces derniers étant utilisés pour des objectifs d’amélioration. Via les paramètres Windows, cet identifiant permet en un clic et à tout moment de supprimer les données de diagnostic et l’identité de l’appareil qui sont sauvegardées sur les serveurs de Microsoft. Les autres fournisseurs n’offrent pas cette possibilité. »
La porte-parole a également précisé que : « Microsoft Edge demande la permission de collecter les données de diagnostic pour des objectifs d’amélioration de produit et offre la possibilité de se désengager à tout moment ultérieur. Ces données de diagnostic peuvent contenir des informations sur les sites web que vous visitez. Cependant, elles ne sont pas utilisées pour tracer votre historique de navigation ou les liens URL qui sont liés spécifiquement à vous. »
Néanmoins, une telle collecte de données peut en révéler beaucoup sur l’identité de l’utilisateur et ce dernier ne pourra malheureusement pas agir contre cela.
Vous pouvez en savoir plus sur ce que Edge collecte, mais le simple fait que le navigateur puisse identifier votre appareil est inquiétant et nous vous conseillons d’éviter de l’utiliser.

Publications suivantes

Retour haut de page