Tor Browser sites onion

Le deep web est la partie qui n’est pas indexée par les moteurs de recherche comme Google mais plutôt par le moteur de recherche Tor. Le dark web est une partie du deep web, qui existe à l’intérieur de réseaux proxy inverses, connus sous le nom de darknets. Parmi ces darknets, Tor est en tête de liste.

Dark Web - Deep Web - Surface Web

Le réseau Tor est constitué de milliers de serveurs appelés relais. Lorsque vous naviguez sur le Web en utilisant le navigateur Tor Browser, vos données ne transitent pas directement de votre ordinateur au serveur, elles sont envoyées de manière aléatoire vers au moins trois relais avant d’atteindre leur destination. De plus, vos données de navigation sont chiffrées de manière que les relais (ou serveurs) ne soient pas en mesure de connaître simultanément leur destination, leur contenu ou leur source.

Sur cette base, ceci permet d’héberger des sites qui sont plus difficiles à supprimer ou à censurer par certains pays, mais elle peut également être associée à des activités criminelles. Sur le dark web, les sites ne peuvent pas recourir à des noms de domaine ordinaires comme on pourrait le voir avec l’URL de DuckDuckGo : https://duckduckgo.com/, un moteur de recherche alternatif à Google qui respecte votre confidentialité, anonymat et vie privée afin que vos données et informations de navigation restent privées justement.
Les sites du Dark Web ou Deep Web utilisent plutôt des pseudo-domaines se terminant par .onion. Ces noms de domaine ne sont pas enregistrés auprès d’une autorité centralisée, mais ils sont dérivés de clés cryptographiques. Cela signifie qu’il n’y a pas de frais associés à ces noms et qu’ils ne peuvent théoriquement pas être saisis comme pourrait l’être un site internet car les données et informations sont stockées sur des serveurs.

Les connexions établies dans le réseau Tor sont chiffrées de bout en bout par défaut. Par conséquent, la plupart des sites .onion n’ont pas le S de HTTPS. Tant que votre connexion est sécurisée, le navigateur Tor affichera un oignon au lieu de l’icône familière du cadenas.
Mais quel genre de sites est hébergé dans ce darknet ? À quoi servent-ils, et pourquoi sont-ils là ?
(NB : Vous aurez besoin du navigateur Tor pour ouvrir tous les liens vers les sites web .onion dans cet article et pour accéder au dark web. Vous pouvez obtenir le navigateur Tor ici.)

ATTENTION : Avant de vous rendre sur le réseau Tor, n’oubliez pas de vous protéger correctement avec un bon VPN comme ExpressVPN, voici les meilleurs parmi la centaine que nous avons pu tester :

Coup d’œil rapide des meilleurs VPN

ExpressVPN Logo ExpressVPN : Le meilleur VPN du marché mais cette qualité à un prix, le plus cher du marché malheureusement. Il possède aussi des fonctionnalités de sécurité intéressantes comme le kill switch qui coupe votre connexion internet si vous perdez la connexion au réseau VPN. 8,14€/mois pour 1 an d’abonnement pour un total de 97,81€.

Logo SurfShark SurfShark : Le VPN que nous utilisons au quotidien chez VPNPatch, son offre est pour nous la meilleure niveau qualité/prix. Lui aussi possède la fonctionnalité kill switch qui vous permettra de naviguer en toute tranquillité et vous économiserez par rapport à l’offre d’ExpressVPN puisque SurfShark est à 2,29€/mois pour 24 mois d’abonnement ce qui revient à 54,96€ en tout.

PureVPN Logo PureVPN : L’abonnement pour 27 mois vous revient à 1,99€/mois soit 53,95€ pour ~ 2 ans d’abonnement, une très bonne offre pour un très bon VPN surtout dernièrement.

Logo NordVPN NordVPN : On ne le présente plus, c’est un très bon VPN en plus d’être bon en marketing. 3,49€/mois pour 2 ans d’abonnement soit un total de 83,76€ le tout, rien à dire de plus, vous le verrez vous-mêmes !

protonvpn-new ProtonVPN : Lui aussi est un très bon VPN, il n’est pas là pour rien c’est même le meilleur sur certains points. 5,99€/mois pour 1 année d’abonnement soit 71,88€, je vous conseille de lire le descriptif pour justifier son prix.

Le dark web est cette partie mystérieuse d’internet à laquelle la plupart des internautes n’accèdent qu’à l’aide du navigateur Tor. Les sites qui se terminent par « .onion » hébergent des services cachés qui ne sont pas accessibles par le biais de navigateurs classiques comme Firefox ou Google Chrome. Le navigateur Tor vous permet cependant de consulter ces services tout en vous offrant un anonymat renforcé.

Quand on entend parler du dark web dans les médias, il est souvent associé à des pratiques illégales. D’innombrables histoires de « marchés noirs » où l’on peut se procurer de la drogue, des armes ou de faux passeports circulent. Il y a une part de vérité dans celles-ci, mais elles sont bien souvent montées en épingle et éloignées de la réalité.

En règle générale, les utilisations positives et parfois même « saines » du deep web ne sont jamais mentionnées. Cet article a pour but de vous faire découvrir cette autre facette. Nous vous fournissons les liens les plus récents pour que vous puissiez vous-même y jeter un œil.

1/ The Hidden Wiki

Hidden Wiki

Lien : http://zqktlwiuavvvqqt4ybvgvi7tyo4hjl5xgfuvpdf6otjiycgwqbym2qad.onion/wiki/index.php/Main_Page

Si vous cherchez à trouver des sites web .onion actifs et leurs URL, vous avez plusieurs moyens de vous y prendre. L’un des plus pratiques est d’utiliser un répertoire de liens Dark Web tel que celui-ci.
Certains sites y sont tout à fait légitimes, et d’autres (comme les outils de dénonciation) peuvent être censurés dans votre pays mais vous y trouverez également des liens qui ne sont pas aussi légaux. C’est pourquoi vous devez faire attention aux liens .onion sur lesquels vous cliquez.

2/ Torch

Torch Search Engine logo

Lien : http://torchdeedp3i2jigzjdmfpn5ttjhthh5wbmda2rr3jvqjg5p77c54dqd.onion/

Le simple fait que le moteur de recherche soit en activité depuis 1996 établit son potentiel et reste une preuve de sa qualité.
Il est simple dans son interface : le logo et la barre de recherche. Certes, il affiche des publicités mais celles-ci ne sont pas basées sur vos cookies ou votre cache :D.

3/ Bitcoin Mixer / Tornado.cash

tornado.cash

Lien :
http://coino2q64k4fg3lkjsnhjeydzwykw22a56u5nf2rdfzkjuy3jbwvypqd.onion/
OU
http://hqfld5smkr4b4xrjcco7zotvoqhuuoehjdvoin755iytmpk4sm7cbwad.onion/
OU
https://tornadocash.eth.link/

Voici trois mixeurs de Bitcoins, le dernier étant le meilleur mais demande une configuration plus poussée de Tor. Lorsque vous achetez des choses en ligne en utilisant une cryptomonnaie, des tiers peuvent toujours relier vos transactions à votre identité.
Le service brouille vos BTC avec celui des autres utilisateurs de la « pool »*, vous offrant ainsi un anonymat complet.

IMPORTANT : Pour deux utilisateurs A et Bée du mixer, B recevra les Bitcoins de A, et A recevra les Bitcoins de B. Bien sûr, le mixer aura un peu de boulot pour équilibrer les comptes entre les utilisateurs, mais l’idée est là. Ceci est rendu possible par le modèle UTXO de Bitcoin, qui en une transaction peut effectuer des transferts entre plusieurs sources et plusieurs destinations. Certains mixers permettent de compliquer encore plus la traçabilité en passant par des adresses relais, certaines préexistantes, d’autres créées pour l’occasion.

Néanmoins, ce type de service centralisé présente plusieurs inconvénients:
– Vous devez faire confiance au service pour qu’il ne vous vole pas de Bitcoin, et on est déjà dans la partie « grise » d’internet. Certains services (comme Bitcoin Laundry) effectuent sans problème les petites transactions, mais volent les grosses.
– Vous devez également faire confiance au service pour qu’ils ne maintiennent pas de logs ou de traces, sinon le mixage est inutile.
– Le fait que ces sites soient listés ici ne veut pas dire qu’il n’y aura pas, dans le futur, une arnaque de la part de ces derniers, faites donc très attention à ce que vous faites.
Nous vous conseillons plutôt d’utiliser des « dApps » (comme Tornado Cash) qui sont aujourd’hui une des meilleur option puisque vous évitez les intermédiaires de confiance si vous souhaitez mixer vos cryptomonnaies en sécurité.

4/ SecureDrop

SecureDrop

Lien : http://xpxduj55x2j27l2qytu2tcetykyfxbjbafin3x4i3ywddzphkbrd3jyd.onion/

SecureDrop est une plateforme logicielle que les ONG et les organisations de médias peuvent installer pour accepter en toute sécurité les informations divulguées par les dénonciateurs. Elle est dotée d’une fonctionnalité qui permet aux journalistes de communiquer avec leur(s) source(s) de manière privée.

De nombreux sites d’information utilisent SecureDrop, tels que The Washington Post, ProPublica et The Guardian.

5/ Mail2Tor

Mail2Tor

Lien : http://mail2torjgmxgexntbrmhvgluavhj7ouul5yar6ylbvjkxwqf6ixkwyd.onion/

Soyons réalistes : le courrier électronique n’est pas un moyen de communication sûr, le contenu de votre boîte de réception est accessible aux fournisseurs (comme Gmail, Outlook et encore d’autres). Mail2Tor constitue une bonne alternative car il permet aux utilisateurs d’envoyer/recevoir des messages de manière anonyme via le webmail ou un client de messagerie. De plus, tous les messages sont sécurisés par chiffrement et le fournisseur ne stocke pas votre adresse IP.

6/ ProPublica

propublica-logo

Lien : http://p53lf57qovyuvwsc6xnrppyply3vtqm7l6pcobkmyqsiofyeznfu5uqd.onion/

ProPublica est un organisme à but non lucratif, qui produit du journalisme d’investigation dans l’intérêt du public. Présents sur internet de manière classique, ils possèdent également un lien depuis le dark web. Ainsi, les visiteurs du site peuvent rester anonymes s’ils le souhaitent. Cela pourrait s’avérer utile pour les personnes vivant sous des régimes oppressifs, comme la Russie par exemple. Après tout, ProPublica n’hésite pas à couvrir des sujets controversés, comme le travail des enfants ou les politiciens corrompus.

7/ Hidden Answers

hiddenanswers

Lien : http://7eoz4h2nvw4zlr7gvlbutinqqpm546f5egswax54az6lt2u7e3t6d7yd.onion/

Hidden Answers peut être décrit comme une version dark web de Reddit ou Quora. Vous pouvez poser toutes les questions que vous voulez, sans aucune censure. D’autres membres de la communauté essaieront de répondre à vos requêtes. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une partie non filtrée de l’internet et que vous pourriez tomber sur des conversations que vous ne voulez pas voir.

C’est également un endroit idéal pour poser des questions sur le dark web, si vous ne connaissez pas cette partie de l’internet. Il est toutefois plus sûr de visiter certains subreddits du dark web pour des questions spécifiques dessus.

8/ Comic Book Library

comic-book-library

Lien : http://nv3x2jozywh63fkohn5mwp2d73vasusjixn3im3ueof52fmbjsigw6ad.onion/

Je pense que vous avez compris avec le nom du site et l’image, si vous êtes un amateur de bandes dessinées, le site Comic Book Library sera votre paradis. Vous pouvez télécharger des milliers de bandes dessinées, allant de titres très grand publics à des BD très spécialisées. Faites simplement attention aux éventuelles violations de droits d’auteur lorsque vous accédez à des bandes dessinées sur ce site.

9/ Keybase

Keybase

Lien : http://keybase5wmilwokqirssclfnsqrjdsi7jdir5wy7y7iu3tanwmtp6oid.onion/

Comme j’ai pu en parler dans un article sur les meilleures applications de messageries chiffrées, Keybase est aussi dans ce top, il permet de partager des fichiers, messages, photos, audio et ça de manière totalement anonyme puisque tout votre trafic n’est en aucun cas enregistré mais en plus de ça, ce dernier est chiffré. Vous pouvez aussi supprimer vos messages manuellement ou au bout de x temps et d’autres fonctionnalités de sécurité & anonymat à découvrir dessus.

10/ Hidden Wallet

hiddenwallet

Lien : http://d46a7ehxj6d6f2cf4hi3b424uzywno24c7qtnvdvwsah5qpogewoeqid.onion/

Bien que les cryptomonnaies deviennent de plus en plus populaires, elles étaient et sont encore utilisées sur le dark web. Il n’est donc pas surprenant qu’il existe de nombreux sites qui permettent de les stocker, échanger et acheter/vendre sur le dark web.

Mesures de sécurité

Visiter le dark web n’est pas sans risque, c’est pourquoi nous vous recommandons de prendre certaines mesures de sécurité afin de vous protéger, vous et votre appareil.

Tout d’abord, vous avez besoin d’un bon antivirus si vous êtes amenés à télécharger sur le deep web / dark web pour éviter que votre appareil ne soit infecté par un quelconque virus.

Deuxièmement, comme nous l’avons déjà mentionné au début de cet article, vous devez trouver un bon VPN. Un VPN (Virtual Private Network) est un logiciel qui chiffre l’ensemble de votre trafic Internet et dissimule votre véritable adresse IP. Si vous utilisez un VPN, personne ne pourra voir que vous visitez le dark web. Parmi les bons fournisseurs de VPN, citons Surfshark, NordVPN et ExpressVPN.

Enfin, il est toujours important de faire preuve de bon sens lorsque vous naviguez. Ne cliquez pas sur les liens auxquels vous ne faites pas confiance et ne remplissez pas d’informations personnelles sur les pages du dark web.

FAQ

Vous pouvez trouver n’importe quoi sur le Dark Web, de ce qui est parfaitement légal à ce qui est douteux ou carrément illégal/immoral. Il s’agit par exemple des sites officiels d’entreprises (ExpressVPN, CyberGhost ou Facebook), des forums avec peu de restrictions (4chan) ou des marchés noirs (Darknet markets) qui vendent n’importe quoi sous le soleil.

Tor peut cacher votre IP, mais cela dépend surtout de votre chance. Le réseau Tor fonctionne comme un labyrinthe, dirigeant votre connexion le long de chemins en constante évolution afin d’empêcher une trace directe de votre appareil. Le réseau est géré par des bénévoles et peut dissimuler l’emplacement et l’utilisation d’un utilisateur si le réseau n’est pas compromis.

Pour accroître votre sécurité sur les sites Web sombres, accédez-y toujours en utilisant un service de réseau privé virtuel (VPN) et assurez-vous que vos applications de sécurité sont actives (Antivirus, VM…). En dehors de cela, ne divulguez jamais et ne fournissez jamais aux sites Web ou aux personnes rencontrées des informations personnelles de quelque nature que ce soit, y compris votre adresse électronique.

Tout ce qui est illégal ou immoral est généralement vendu sur le Dark Web. Il peut s’agir d’armes à feu, de drogues à usage récréatif, de services illégaux (assassinats, piratage informatique…), de biens volés, de logiciels piratés, d’informations d’identification piratées (mots de passe, numéros de carte de crédit…) et même d’outils destinés à la cybercriminalité.

Oui, Tor ralentit votre Internet. En raison du nombre de nœuds par lesquels vos données doivent passer, Tor ralentit considérablement l’accès à Internet. La différence est comparable à celle d’un bus express qui vous emmène directement à votre destination, par rapport à un bus normal qui parcourt une plus longue distance et nécessite des arrêts intermédiaires.

Non, Tor n’est pas VPN. Bien que l’intention de masquer l’origine des données soit similaire, Tor utilise un réseau décentralisé de nœuds gérés par les utilisateurs. Les services VPN, quant à eux, fournissent aux utilisateurs des réseaux de serveurs sécurisés privés fonctionnant selon des directives et des normes strictes.

Consulter des sites en .onion sur le dark web n’est pas illégal ! Contrairement à une croyance populaire, tous les sites internet qui s’y trouvent ne grouillent pas de personnes vendant de la drogue ou des armes, on peut y retrouver ExpressVPN ou encore Facebook dessus.

Il existe des sites très différents sur le dark web, des services de messagerie sécurisés aux sites d’informations, en passant par les bibliothèques en ligne et bien d’autres. Il existe bien entendu des sites louches, mais tant que vous faites preuve de bon sens, vous pouvez facilement rester dans la légalité.

Le terme « Deep Web » a été officiellement inventé le 20 mars 2000. Il est apparu avec l’introduction du système de réseau décentralisé Freenet, inventé par Ian Clarke. L’intention était d’offrir l’accès à un réseau plus difficile à espionner ou à envahir par les sources officielles.

Le meilleur moteur de recherche sur le dark web est DuckDuckGo. Il met l’accent sur la protection de la vie privée des internautes et évite la bulle de filtres des résultats de recherche personnalisés que l’on trouve dans des services tels que Google. C’est ce qui permet à DuckDuckGo de se distinguer des autres moteurs de recherche.

Tor n’est pas complètement sécurisé. Bien que le réseau Tor aide à obscurcir les points d’origine des dispositifs, la méthodologie n’est pas infaillible. Elle est connue pour ses multiples faiblesses, notamment sa vulnérabilité aux écoutes, aux attaques par analyse de trafic, aux empreintes de souris et d’autres encore.

Le dark web est une toute petite partie de l’internet, mais il peut être dangereux. On y trouve de nombreux pirates, escrocs et autres utilisateurs peu recommandables. S’il existe des sites légitimes, d’autres vendent des articles illégaux comme des drogues et des armes sur le dark web.

Retour haut de page